À quoi sert un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée est un appareil qui réagit à la présence de fumée et émet un signal sonore. Avec un objectif simple et clair : vous avertir en cas de départ d’incendie dès l’émission des premières fumées. Il garantit la sécurité de tous dans une habitation.

 

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Un torchon qui brûle accidentellement, une cigarette mal éteinte, une bougie oubliée, les risques d’incendies domestiques sont multiples (un incendie domestique a lieu toutes les 2 minutes en France) et le détecteur de fumée est une aide indispensable pour la prévention incendie. C’est un produit à prix accessible qui s’installe facilement dans un logement. Lorsqu’il est bien positionné, le détecteur de fumée peut vous éviter des drames.

Le boîtier du DAAF se compose d’un emplacement pour la pile, d’une partie alarme et d’une partie qui détecte les fumées.

Pour fonctionner de manière optimale, le détecteur de fumée doit émettre un signal suffisamment fort pour réveiller les personnes la nuit, avec un niveau sonore d’au moins 85 dB. Les personnes malentendantes peuvent utiliser des détecteurs de fumée fonctionnant avec un signal lumineux ou vibrant. Le détecteur de fumée possède un capteur photoélectrique, dont la chambre optique vérifie en permanence la transparence de l’air et détecte la fumée. Il peut fonctionner sur secteur, piles ou batterie.

En cas de fausse alerte ou si l’incendie détecté est vite maîtrisé, vous pouvez arrêter le détecteur de fumée en appuyant sur le bouton central.

Entretien du détecteur de fumée 

Il est indispensable d’entretenir régulièrement son détecteur de fumée. Selon un sondage réalisé en mars 2020 pour la Matmut, 69 % des détenteurs d’un détecteur l’ont acheté eux-mêmes mais ils sont seulement 41% à l’entretenir au moins une fois par an. Il doit être régulièrement contrôlé et les piles remplacées si besoin. Aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’appareil, la poussière peut s’accumuler au fil du temps. Cette dernière pourrait déclencher par erreur le détecteur ou pire ne pas s’activer en cas d’incendie car les fentes du produit pourraient être bouchées. Il est conseillé de d’enlever la poussière une fois par mois avec un chiffon humide. Pour l’entretien général, effectuez-le deux à trois fois par an. Et bien-sûr, il ne faut jamais tester votre détecteur de fumée en créant vous-même de la fumée.

 

Le détecteur de fumée est obligatoire

Si vous hésitiez encore à vous en procurer un, il faut savoir qu’il est obligatoire dans tous les lieux d’habitation de France depuis mars 2015. Ne vous posez plus la question, vous devez avoir au moins un détecteur de fumée chez vous ! C’est d’ailleurs le seul dispositif de prévention contre les incendies qui est obligatoire dans les logements des particuliers contrairement par exemple aux extincteurs qui eux sont simplement recommandés.

Les détecteurs de fumée que vous achetez doivent comporter la mention CE. Il doit respecter la norme NF EN 14604.

Et il faut avouer que ce produit, en général blanc, de forme ronde et assez discret, est bien utile. Beaucoup d’accidents domestiques arrivent malheureusement à cause d’incendies dans les lieux d’habitations. Pour la plupart du temps, il s’agit d’une petite imprudence mais qui peut générer des dégâts importants. 200 000 à 250 000 incendies sont déclarés en moyenne chaque année aux assurances. Un chiffre deux fois plus élevé qu’il y a 20 ans.

D’où l’intérêt et maintenant l’obligation d’avoir un détecteur de fumée chez soi. Pour le dire plus simplement : Ce petit objet peut vous sauver la vie. Et pour ceux qui ne le savaient pas, c’est uniquement au propriétaire du logement d’installer le détecteur, mais c’est bien à l’occupant (propriétaire ou locataire) de se charger de l’entretien. Il est impératif de le tester au moment de l’état des lieux.

 

Pourquoi choisir un détecteur de fumée connecté ?

Le détecteur de fumée connecté a en réalité les mêmes fonctionnalités de base que le détecteur classique : vous avertir en cas d’incendie. Mais alors pourquoi opter pour ce type de produit ? Si, on ne vous le souhaite pas, un feu se déclare chez vous et que n’y êtes pas, vous êtes averti en temps réel sur votre smartphone ou tablette grâce à une application. Vous avez la possibilité de vite réagir contrairement à un cas classique où il faut espérer que vos voisins soient présents et qu’ils puissent prévenir les pompiers. Le détecteur de fumée connecté vous prévient également si la batterie est faible.

La seule condition ? Avoir son téléphone ou tablette près de soi et une connexion internet. 

Pour aller plus loin :

Où et comment bien installer son détecteur de fumée ?

Avoir un détecteur de fumée chez soi est essentiel mais encore faut-il savoir bien l’installer et le positionner au bon endroit pour que celui-ci fonctionne correctement et vous prévienne en cas d’incendie. Il est donc impératif de respecter les règles liées à son installation pour assurer la sécurité de chacun.

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos Articles

Posez-nous votre question !

Envie de gagner un Pack d'objets connectés ?

Pour fêter pâques, nous organisons un jeu concours sur le site pour tenter de remporter un pack cadeau d’une valeur de 300€ ! 

Participez à la chasse à l’œuf perdu !