Comment éviter les sinistres grâce à la domotique ?

Comment éviter les sinistres grâce à la domotique ?

Se sentir en sécurité chez soi est un des objectifs premiers de ses habitants. Dans notre vie de tous les jours, les sinistres, comme les incendies ou les inondations, peuvent causer des dégâts plus ou moins importants. La domotique, grâce à des détecteurs de fumée ou d’inondation, peut nous permettre de les éviter ou tout du moins d’agir plus rapidement.

Les incendies domestiques

En 2019, 15 035 personnes ont été blessées au cours d’un incendie domestique et 800 personnes sont décédées selon les données du site des sapeurs-pompiers de France. On compte près de 70 000 incendies domestiques par an pour cette année-là. Les causes des feux peuvent être multiples : installations électriques défectueuses ou vétustes, court-circuit sur le tableau électrique, appareils électroménagers défectueux, mégot de cigarette jeté dans une poubelle… Un type de sinistres donc qui touche beaucoup de monde et un danger qui est souvent sous-estimé.

Quelques bonnes pratiques générales

70% des incendies meurtriers ont lieu la nuit. Il ne faut donc pas les prendre à la légère. Dans un premier temps, il est nécessaire d’avoir les bons réflexes pour éviter le pire. Ils passent par l’entretien régulier de vos équipements comme les installations/appareils électriques, à gaz et de chauffage. Il y a des gestes simples à adopter, comme laisser les clefs près de l’entrée pour éviter de les chercher en cas d’incendie, laisser les lieux de passage libres, ne rien laisser sous le feu sans surveillance ou encore couper le gaz et l’électricité si vous n’êtes pas chez vous.

Si jamais vous êtes confrontés à un incendie, dès l’apparition des premières fumées, évacuez le domicile rapidement mais sans précipitation. Ensuite, appelez les secours.

Le détecteur de fumée

En plus de ces réflexes à adopter régulièrement, l’installation d’un détecteur de fumée est plus que nécessaire. D’ailleurs, le DAAF  (détecteur autonome avertisseur de fumée)est obligatoire dans chaque lieu habitation depuis mars 2015. En installer un chez-soi permet de diminuer considérablement le risque qu’un incendie se propage dans son habitation. Pour qu’il fonctionne de manière optimale, vous devez le positionner au milieu du plafond dans les pièces de vie, les chambres ou les couloirs qui mènent aux pièces à coucher. Faites également attention de choisir un détecteur certifié NF.

Ce que peut apporter la domotique

Lorsque vous vous équipez d’un DAAF, vous pouvez opter pour le détecteur de fumée connecté. Son avantage ? Vous avertir en temps réel sur votre smartphone lorsque les premières fumées sont détectées, que vous soyez chez vous ou non. En plus de l’alarme (85dB) qui retentira, vous recevrez une notification push pour vous alerter. Ce qui vous permet d’être beaucoup plus réactif, surtout si vous êtes hors de votre domicile. Contrairement aux DAAF classiques, celui-ci vous alertera en cas de batterie faible. C’est un produit autonome, vous n’avez donc pas besoin de vous équiper d’une box domotique pour le faire fonctionner mais juste d’une connexion internet.

DAAF

Les cas d’inondation domestique

Les dégâts des eaux font eux aussi partie des incidents domestiques les plus courants. Ils peuvent arriver pour de multiples raisons et engendrer des dégâts importants : les fuites d’eau sur des canalisations, des robinets mais aussi depuis les toitures. Même si ces sinistres sont en partie bien couverts par les assurances, il est possible de les éviter avec des réflexes simples et quotidiens.

Quelques bonnes pratiques générales

Comme pour limiter les risques d’incendie, il y a certains gestes que l’on peut mettre en place : mettre vos objets de valeur, documents importants dans les pièces situées à l’étage ou dans vos meubles les plus hauts mais aussi prendre en photo vos biens si jamais ils viennent à être dégradés.  Au quotidien, enclenchez régulièrement vos robinets pour empêcher l’accumulation de tartre et anticiper l’endommagement des joints. Vous pouvez aussi contrôler votre consommation d’eau au niveau du compteur. En ce qui concerne les fuites sur votre toit, surveillez les tuiles déplacées ou manquantes de votre toiture.

fuite d'eau

Le détecteur d’inondation

En plus des bonnes pratiques à adopter, munissez-vous d’un détecteur d’inondation. Cet appareil vous donne l’alerte si une montée anormale du niveau des eaux se produit chez vous. Ils aident à limiter au maximum les dégâts causés par ces incidents. Composés d’une sonde, ils se mettent en alerte instantanément lorsqu’ils détectent une présence d’eau. Les détecteurs d’inondation fonctionnent à pile pour éviter les risques d’électrocution. Ils doivent être fixés à environ 80 cm du sol et la sonde, elle, au ras du sol. Vous pouvez le placer dans tous les endroits à risques : à proximité de la machine à laver le linge, la vaisselle, l’évier, la baignoire ; près de la chaudière ; dans toutes les pièces où se trouvent des réservoirs d’eau.

détecteur inondation Achille by fhe

Ce que peut apporter la domotique

Appareil autonome, le détecteur d’inondation connecté vous enverra une alerte en temps réel sur votre smartphone quand il captera les premiers signes d’une présence d’eau inhabituelle. Que vous soyez chez vous ou en vacances, grâce à sa fonction connectée, vous recevrez une notification qui vous permettra de prendre vos dispositions et limiter les dégâts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos Articles

Posez-nous votre question !

Envie de gagner un Pack d'objets connectés ?

Pour fêter pâques, nous organisons un jeu concours sur le site pour tenter de remporter un pack cadeau d’une valeur de 300€ ! 

Participez à la chasse à l’œuf perdu !