L’éclairage connecté, comment ça marche ?

L’éclairage est souvent le premier équipement auquel on pense lorsque l’on veut connecter sa maison. Connecter l’éclairage de sa maison, c’est un excellent moyen pour améliorer rapidement et efficacement le confort de toute la famille : programmation, contrôle à distance, économies d’énergie. Les avantages de l’éclairage intelligent sont nombreux !

L’éclairage intelligent, c’est quoi ?

Dans un réseau électrique “classique”, vous contrôlez vos éclairages en On/Off via des interrupteurs. Mais il est aussi possible d’avoir des variateurs de luminosité ou même des programmeurs intégrés à vos interrupteurs. Déjà dans ce cas, vos lumières sont “connectés” au réseau électrique mais le système n’est pas intelligent.

Pour que l’on puisse parler d’éclairage intelligent, vous devez pouvoir contrôler vos éclairages de façon plus avancée depuis des éléments externes comme une plateforme web ou une application. Vos équipements envoient et reçoivent donc des données et sont “connectés” au réseau internet. Ces appareils sont ensuite disponibles et contrôlables sur un tableau de bord accessibles par ordinateur, tablette ou smartphone.

Pour commander votre éclairage connecté, il existe différents moyens : commande vocale, télécommande, capteur de mouvement, interrupteur sans fil etc … Qu’importe les solutions utilisées, l’objectif reste le même : contrôler votre éclairage plus finement que par un simple on/off.

Les prises connectées

Elles sont très utiles pour allumer ou éteindre vos lampes. Vous branchez votre prise connectée à une prise électrique, puis votre lampe sur votre prise et le tour est joué. Une fois connecté à une application (comme par exemple Achillebyfhe), il vous suffira d’actionner ou de programmer le « on/off » pour le rendre automatique. Vous voulez allumer automatiquement votre lampe de chevet à 22 h tous les jours ? Ou l’éteindre depuis le bureau, ces actions sont rendues possibles par une prise connectée. Certaines prises mesurent la consommation électrique de l’appareil branché dessus, pour vous permettre de bien être conscient de ce que vous consommez et agir en conséquence.

prise connectée

Les ampoules connectées

Qui dit ampoule connectée, dit généralement « éclairage led », donc à économie d’énergie et avec une longue durée de vie. 

 Elles sont disponibles sous différents culots :

  • E27 : gros culot à vis le plus courant
  • GU10 : culot doté de deux petits ergots souvent utilisé avec les luminaires composés de spots
  • E14 : petit culot à vis présent sur les lampes à poser.

Vous pouvez actionner vos ampoules connectées via votre smartphone, tablette, ou d’une enceinte connectée (Alexa Amazon ou Google Home). Dans la plupart du temps, vous pouvez connecter plusieurs ampoules en même temps.

Pour contrôler ces ampoules intelligentes, trois protocoles se détachent :  le Wi-FI (nécessite une bonne couverture du signal dans votre logement), Zigbee (nécessité d’avoir une box domotique) ou Bluetooth (portée limitée).

L’avantage des ampoules connectés, c’est leur simplicité d’installation. En revanche, elles sont souvent peu qualitatives en terme d’IRC (Indice de rendu des couleurs) et donc peuvent causer à long terme des mal de tête. Elles peuvent aussi présenter de bons IRC mais à des prix plus élevés. Aussi, une fois l’ampoule morte, vous devrez en acheter une nouvelle et la reconnecter. Elles sont aussi inutilisables dans le cas où vous souhaitiez utiliser des ampoules “décoratives”.

Modules connectés

Voilà l’autre moyen de connecter son éclairage. Ici, on ne touche pas l’ampoule mais à son interrupteur grâce à un micro-module encastrable.

module éclairage connecté

Grâce à ce type de produit, vous pouvez connecter un éclairage fixe existant, sans modifier son utilisation classique, sans tirer de câbles et en conservant votre installation actuelle. Ces petits modules viennent se câbler derrière un interrupteur.

C’est un système très fiable et assez simple d’installation, mais contrairement aux ampoules connectées, il faut toucher à l’électricité. Plusieurs modèles sont disponibles sur le marché, la plupart utilisent ces deux protocoles différents : Wi-Fi ou Z-Wave. Attention à choisir un modèle que vous pourrez encastrer dans votre boite d’encastrement (des modèles aussi petits que possible comme notre module d’éclairage) et/ou à acheter une boite d’encastrement à déboitement latéral pour y glisser votre module.

Pourquoi choisir l’éclairage connecté ?

Allumer où que vous soyez, sans chercher l’interrupteur

C’est son but premier, pouvoir piloter vos luminaires à distance depuis votre smartphone ou votre tablette, où que vous soyez.

Il est 23h, vous êtes fatigué, vous vous glissez dans votre lit doux et chaud bien confortablement installé, et là… Horreur et stupéfaction, vous avez oublié d’éteindre la lumière de la salle de bain. Avec un éclairage connecté, plus besoin de quitter votre lit ;). Vous pouvez éteindre la lumière directement depuis votre smartphone par exemple.

Programmer des scénarios (réveil, retour à la maison, vacances)

L’avantage de pouvoir contrôler ses éclairages, c’est aussi de programmer différents scénarios. Par exemple, allumer la lumière de la chambre tous les jours de la semaine à 7 h 30 ! Une automatisation bien pratique au quotidien.

Simuler une présence pendant votre absence

Quand vous partez en vacances, vous pouvez simuler une présence en actionnant les lumières à distance et donner l’illusion que vous êtes chez vous.

Faire des économies facilement

Est-ce-que j’ai pensé à éteindre la lumière du salon ? Une fois au bureau, on s’est déjà tous posés la question ! Partir en voyage pendant 15 jours, revenir et se rendre compte que la lumière de la salle de bain est toujours allumée puis penser à sa prochaine facture qui risque d’être salée ! Si on peut l’éviter, c’est mieux. Avec un éclairage intelligent, ce genre de soucis peut être évité.

Laisser un commentaire

Nos Articles

Posez-nous votre question !