La domotique, c’est quoi ?

Quand vous entendez parler de maison connectée, le mot domotique n’est jamais bien loin. Des termes qui s’inscrivent de plus en plus dans notre quotidien. La domotique couvre de nombreux champs d’action avec des technologies variées. C’est un secteur d’activité en constante évolution où l’innovation tient une place primordiale. Bien que la domotique suscite un engouement général, sa définition et son fonctionnement demeurent encore un peu flous pour certains. Alors concrètement, la domotique, c’est quoi ?

Origine du mot domotique

Déjà, il faut savoir que le mot domotique n’est pas répertorié dans les bases de données du Trésor de la Langue Française (le site référence en matière d’étymologie de mots).
Le mot domotique est composé du préfixe « domo » (du latin « domus », la maison), et du suffixe « tique » (signifiant « science de » et couramment employé pour exprimer le terme des technologies. On peut donc en conclure, qu’étymologiquement, la domotique est la « science de la maison ».

Définition de la domotique

Depuis quelques années, la domotique s’est imposée comme le système de gestion automatique du logement.

Selon la définition de Wikipédia, la domotique est « l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison et de l’entreprise. »

Le principe de la domotique

La domotique possède un champ d’actions très large et varié autour d’un axe principal : la programmation, le contrôle, l’automatisation à distance de l’ensemble des équipements rattachés à un réseau.
De la programmation des appareils électriques de l’habitat : chauffage, éclairage, équipements électroménagers, mais aussi volets roulants ; jusqu’au contrôle du logement, la domotique peut aussi gérer les systèmes d’alarme et de prévention domestique.

La domotique est désormais associée à la maison intelligente et autonome. Elle s’autogère en anticipant les besoins du foyer et en s’adaptant à vos habitudes.

Il existe différentes manières de relier vos appareils entre eux :

  • En Wi-Fi
  • Grâce aux ondes radio
  • Par le réseau électrique
  • Un câblage adapté

L’évolution de la domotique

Il faut se replonger dans les années 70 pour voir l’apparition de la domotique. L’augmentation du coût de l’énergie à la suite des deux crises pétrolières va mettre la domotique en avant avec des appareils capables de communiquer entre eux pour surveiller et gérer cette énergie.

Puis l’arrivée de l’ordinateur et des technologies de communication dans les logements va marquer l’évolution de la domotique avec le déploiement d’internet qui permet aux ordinateurs de communiquer entre eux.

L’offre domotique n’a cessé d’évoluer depuis les années 2000 et notamment avec l’arrivée des smartphones qui a permis aux applications liées aux installations domotiques de voir le jour. Les objets connectés se sont multipliés laissant place à une multitude d’actions possible dans l’habitat : contrôler et piloter l’éclairage, le chauffage, ses volets, ses appareils électroménagers …

Aujourd’hui, la domotique permet de renforcer la sécurité de son logement, de faire des économies d’énergie et de gagner en confort.

Laisser un commentaire

Nos Articles

Posez-nous votre question !